Bretagne : les lieux à ne pas manquer dans le Finistère

Bretagne

La Bretagne est une région extraordinaire pleine de beaux paysages à l’identité forte. Entourée en grande partie par l’océan, cette région de France compte des villes, des villages et des bourgades au charme inestimable.

Vous serez captivé par ses maisons à colombages colorées ou ses maisons en pierre, ses belles baies de plage baignées par une mer cristalline, ses falaises battues par le vent et la mer parfois calme, ses phares spectaculaires, ses légendaires forêts de sorciers et de chevaliers, constituent le patrimoine de la Bretagne : une terre qui ne vous laisse jamais indifférent.

La Bretagne est divisée en 5 départements : l’Ille et Vilaine, les Côtes d’Armor, le Morbihan le Finistère et la Loire Atlantique, qui ont chacun leur charme particulier et fascinant. Dans cet article, je veux vous parler des endroits à ne pas manquer dans le département de la FINISTÈRE, la pointe extrême, la terre la plus sauvage, les phares, les calvaires bretons, les falaises façonnées par la mer et les tempêtes, la presqu’île verte et préservée de Crozon, Quimper et bien d’autres encore. Rendez-vous ici pour voir l’itinéraire de la visite du Finistère où les étapes suivantes sont indiquées dans l’ordre.

La forêt de Huelgoat

Une immense forêt traversée par des ruisseaux et des étangs et soutenue par des rochers. Un lieu fabuleux, presque magique, très fréquenté par les amoureux de la nature et les pêcheurs grâce à la prospérité des perches, des truites et des carpes. À admirer : la particularité des chaos du moulin tels que la grotte du diable, la roche particulière de Tremblante de cent tonnes qui oscille quand on se penche, le site gallo-romain des mare, aux sangliers et bien d’autres encore. Pour faire la promenade le long de la rivière appelée Allée Violette ou le beau Sentier des Amoureux.

Guimiliau

Le village de Guimiliau est situé au sud-ouest de Morlaix et est connu pour ses magnifiques enclaves paroissiales ; le complexe paroissial (ou enclos) est l’un des quatre plus importants du département. Le Calvaire est le plus bel élément grâce à ses trois niveaux de lecture et à plus de 200 caractères sculptés. Que vous soyez intéressé ou non par les Calvaires bretons, il faut le voir.Magnifique village avec l’un des ports les plus fascinants de Bretagne, qui se targue d’une ancienne tradition de pêche et où la contrebande est encore palpable, toujours gardé par des mouettes, on respire partout l’odeur âcre de l’eau saumâtre.La petite ville, avec ses charmants et élégants bâtiments en granit, regorge de boutiques et de clubs. Faites de longues promenades le long du port parmi les bateaux amarrés ou couchés sur le sable lorsque la marée a complètement baissé, une expérience que vous vivrez fréquemment en Bretagne, ou participez à la criée aux poissons où vous pourrez vivre toute l’excitation de cet événement quotidien caractéristique, pour y assister il faut réserver à l’office de tourisme

Au milieu du mois d’août, se déroule la Fête de l’Oignon Rose, un événement passionnant qui envahit la ville avec de la musique, de la danse et de la gastronomie.Autre chose à faire ici, comme ailleurs, si vous aimez les soins de bien-être, c’est de vous offrir une séance de thalassothérapie. De là, vous pouvez vous rendre sur l’île de Batz, qui est accessible toutes les 15 minutes en ferry.

Le Conquet

Le Conquet est une commune plus à l’ouest que la Bretagne et la France entière, un village tout en pierre avec un petit port pittoresque. La petite ville ancienne, bien conservée, abrite quelques maisons anciennes, la plus ancienne étant la Maison des Anglais, rue Aristide Briant. Pour voir le Musée d’Histoire Maritime et l’église du XVIe siècle. La péninsule kermorvanique avec son phare du même nom, marque le port du Conquet et son faisceau lumineux éclaire la mer d’Irosie, de l’autre côté du port. Depuis le Conquet, vous pouvez embarquer pour rejoindre l’île d’Ouessant et Molène, toutes deux situées à proximité. Sur le territoire du Conquet se trouve également le Phare des Pierres Noires, une sentinelle isolée qui se tient au-dessus d’un îlot sauvage (de pierres noires) à environ 11 miles de la côte.

À cinq kilomètres au sud du Conquet, à Plougonvelin, on trouve le phare de Saint Mathieu, à côté des ruines d’une abbaye bénédictine. Chaque mercredi de l’été, le village s’anime avec des concerts gratuits et des manifestations diverses.

La presqu’ile de Crozon

Une péninsule en forme de croix de 25 kilomètres de long avec des promontoires de granit et une terre dure recouverte de landes, l’un des paysages les plus sauvages et les plus passionnants de Bretagne. Les paysages alternent entre des falaises spectaculaires couvertes de bruyères, des eaux turquoises et des plages de sable fin où l’on peut se détendre en toute solitude. Pour voir tous les sommets : Cap de la Chevre, Pointe de Dinan, Pointe de Pen Hir et Pointe des Espagnols et les plages de l’Aber : Plage de Lostmarc’h, Plage de Lostmarc’h (une partie est réservée aux naturistes), Plage de la Palue (la baignade est interdite car elle est dangereuse). Les autres plages de la région sont Saint Hernot ou l’Ile Vierge et la Plage de Véryac’h.

Camaret sur mer

Un très beau port sur la baie homonyme de la presqu’île de Crozon, surplombant la Mer d’Iroise. C’est un endroit idéal pour des vacances reposantes grâce à ses belles plages. Un endroit animé et plein de restaurants. Parmi les choses à voir : la Pointe de Pen-Hir, un merveilleux promontoire où l’on peut se promener et qui offre des vues magnifiques et un mémorial sur la Seconde Guerre mondiale ; la Tour Vauban, une tour de défense de la côte construite sur le Sillon de Camaret, une saillie qui se prolonge dans la Mer d’Iroise.

Douarnenez

Ce port de pêche, important pour la pêche à la sardine, conserve un charme unique même comparé à d’autres villages de Bretagne. Ici, depuis des décennies, la population ne vit que de la pêche. Pour découvrir le village, perdez-vous dans les vieilles ruelles du quartier du port de Rosmeur.Si vous optez pour une visite guidée, on vous racontera les histoires et les drames de ce vieux quartier, vous ramènera dans le temps, pour en savoir plus, faites une visite au Port Musée qui vous permettra de comprendre pleinement l’âme maritime de ces terres. Le port de pêche vaut le détour ne serait-ce que pour la quantité incroyable de poissons qui y arrivent chaque jour. Sur le marché local des Halles, vous pouvez déguster du poisson frais. Pour acheter du poisson, il y a le marché aux poissons de Tréboul les mercredis et samedis ou le marché couvert de Penn Sardin, où vous pouvez trouver des paquets de sardines.Douarnenez offre également de belles plages comme la Plage des Sables Blancs, la Plage Saint-Jean et la Plage du Ris.

Pour une randonnée, le chemin pour vous est Plomarc’h le long des falaises pour admirer la baie et le village de pêcheurs ou le chemin des Roches Blanches au départ de Tréboul.

La pointe du Raz

Un éperon rocheux qui se détache dans l’Atlantique devant l’île de Sein, battue par les vents et les marées. Ici, les pics sont mesurés pour la vitesse du vent de la France. Le tronçon entre la pointe et l’île est considéré comme très dangereux par tous les marins de France, et le nom de la baie voisine, la baie des Trapassati, témoigne du nombre de naufrages, bien qu’en réalité le nom vienne d’une légende sur les druides. Lieu du département du Finistère et ancienne capitale de l’évêché de Cornouaille, Cornouailles françaises. Traversée par l’Odet est une ville très intéressante, il sera beau de se promener dans les ruelles du vieux Quimper, où les maisons à colombages et en surplomb se penchent les unes vers les autres parmi les charmantes ruelles pleines de restaurants et de boutiques. Une ville élégante où les hautes flèches de la cathédrale Saint-Corentin dominent la ville, parmi les maisons à colombages colorées.

Concarneau

Concarneau a une histoire très ancienne et très enracinée et doit son passé et son importance à la pêche à la sardine, une tradition qui est rappelée chaque année au mois d’août (vers le milieu) à travers le Festival des Filets Bleus. Aujourd’hui, c’est le plus grand port européen pour la pêche au thon.
Concarneau est surtout connu pour sa citadelle fortifiée, dite ville-classe, qui n’est rien d’autre qu’un îlot entouré de remparts du XIVe siècle, niché dans la baie et un lieu pour défendre la ville elle-même. L’idéal serait de le visiter dans les moments touristiques les moins fréquentés (tôt le matin) pour profiter pleinement de cet incroyable charme ancien qu’il possède.

Locronan

L’un des plus beaux villages de Bretagne et de toute la France, toujours visité. Un arrêt obligatoire pour ceux qui visitent la Bretagne. Une fois que vous avez laissé votre voiture sur le parking obligatoire, aux portes du village, vous marchez jusqu’au village intime, tout tourne autour de la petite et jolie place : des maisons à colombages au charme incroyable, une boulangerie classique, des boutiques pour les touristes, une charmante église et peu d’autres choses. Un village bien conservé comme beaucoup en France, la différence est l’atmosphère typiquement bretonne et donc polie et élégante malgré le fait d’être un lieu envahi par les touristes. Un endroit spécial à découvrir absolument ! Une plage magnifique et sauvage, nichée le long de la côte atlantique, entre Plozevet et la Pointe de Penmarch.Il est logique d’y passer quelques heures de détente et, pour les plus courageux, de pouvoir se baigner dans les eaux froides de l’océan.

Pont Aven

Joli et impressionnant village sur les rives de la rivière Aven qui alimentait autrefois 11 moulins en eau. Un endroit qui conserve encore une atmosphère merveilleuse. C’est ici, vers 1888, qu’a vécu Paul Gaugain, ainsi que de nombreux autres peintres qui ont créé l’Ecole de Pont Aven.L’une des expériences à vivre dans le village est le voyage de Gauguin : il commence par le Musée de Pont-Aven où sont exposées deux des œuvres du peintre, puis se poursuit par une visite du Centre international d’art contemporain et de la Pension Gloanec, aujourd’hui un kiosque à journaux. Nous passons ensuite à une intéressante randonnée à travers bois et moulins à vent au départ de la promenade Xavier Grall, un chemin entouré de verdure qui mène au Bois d’Amour où Gauguin et Sérusier ont passé du temps à parler de l’art et de la vie. Un autre sentier vous mènera à la découverte de 14 moulins et 15 maisons d’époque, à travers de petits groupes de maisons pittoresques jusqu’au port. Dans l’un de vos séjours à Pont-Aven, dégustez les fameux biscuits au beurre appelés galettes de Pont-Aven. Parce que vous êtes dans la région, si vous aimez les huîtres, vous trouverez le meilleur dans le pittoresque port de Riec-sur-Bélon, où vous pourrez déguster l’extraordinaire belon, une huître plate parmi les meilleures. De là, vous pouvez continuer vers Brigneau, un charmant village avec de jolies maisons de pêcheurs, et jusqu’au minuscule Port-Merrien, où se cachaient les contrebandiers bretons, d’où part un autre tronçon de la piste des douaniers.

Vacances d’hiver en montagne : trouver les meilleures locations de vacances
Tous les avantages de partir en mode écotouriste