Qu’est-ce que l’écotourisme, un label ? une marque ? une charte ?

Face à la dégradation excessive de l’environnement dans lequel on vit actuellement, tout le monde ne cesse de trouver les différentes solutions qui permettent de contourner la situation. Parmi celles-ci se trouve l’écotourisme, l’art de voyager autrement. Plus précisément, dans cette nouvelle perspective, l’idée consiste à effectuer des séjours touristiques en privilégiant la nature.

À l’origine de l’écotourisme

Il s’agit d’une nouvelle forme de tourisme identifiée pour la première fois à la période dans laquelle la protection ou la préservation de l’environnement est au centre de toutes les préoccupations. Pourtant, le terme en question s’avère être un peu plus récent. Utilisé abusivement par les professionnels, c’est-à-dire les organismes œuvrant en faveur de l’écologie, ainsi que par les voyageurs et touristes, l’écotourisme peut être défini comme une démarche touristique invoquée aux bénéfices du développement durable. Il vise ainsi à protéger la biodiversité, ainsi que les ressources d’une destination naturelle. Dans cette optique, s’offrir une petite randonnée dans un parc naturel avec un guide local, se camper en  plein milieu de la nature, consistent en quelque sorte à faire de l’écotourisme.

L’écotourisme, pour découvrir et protéger la nature de chaque destination touristique

Dans sa vocation, l’écotourisme vise à explorer les zones naturelles quasi perturbées afin d’admirer de près la beauté des paysages qu’il abrite et en même temps pour s’imprégner des diverses manifestations culturelles de la destination en question. En un mot, il consiste à voyager de façon responsable dans un cadre de nature par excellence, tout en prenant soin de l’environnement écologique et économique de la localité. Cela dit, contrairement au tourisme de nature ou tourisme d’aventure, le tourisme vert privilégie avant tout la visite des faunes et flores d’un espace naturel de la destination.

Les principes du tourisme vert

Peu importe la destination choisie, que celle-ci soit d’Asie, d’Afrique, d’Amérique, le tourisme vert doit toujours permettre de réduire au minimum les effets physiques, les impacts environnementaux, sociaux et économiques du tourisme sur la nature et l’environnement. Il doit prendre part à la conscientisation des enjeux environnementaux et culturels de la localité. En outre, l’écotourisme vise également à proposer des expériences exceptionnelles et inoubliables aux visiteurs et aux natifs de la zone visitée. Il se doit aussi de créer des activités génératrices de revenus pour les habitants locaux. Par ailleurs, l’écotourisme doit par-dessus tout apporter des financements directs indispensables pour la sauvegarde de l’écosystème de la région visitée. Bref, il présente tout ce qu’il faut pour promouvoir à la protection de l’environnement et aux activités économiques de la destination en question.

Tous les avantages de partir en mode écotouriste
Zoom sur le Costa Rica : LA destination par excellence en matière d’écotourisme